Accueil > Destruction nid de guêpes > Destruction de nids de guêpes

Destruction de nids de guêpes

Ce type d’interventions n’est plus réalisée par les sapeurs pompiers mais uniquement par des professionnels agrées. Sauf dans les cas suivants :

- Un établissement accueillant des enfants (écoles, jardons d’enfants et crèches, centres de vacances, terrains de jeux) ;
- Un domicile (lieu de vie ou un établissement accueillant un public fragilisé (personnes âgées, invalides allergiques, malades) ;
- Un établissement recevant du public sous réserve que le nid se situe dans les locaux accessibles au public.

Vous êtes confrontés à un nid de guêpes ou de frelons, vous avez la possibilité de faire appel à notre société dans le secteur Orne / Manche / Mayenne / Sarthe / Calvados

Vous devez :
1. Avoir localisé précisément le nid.
2. Vous assurer qu’il ne s’agit pas d’un essaim d’abeilles.
3. Vous rendre disponible lors de la venue de nos équipes pour la destruction du nid.

En général, les guêpes peuvent causer des problèmes lorsque leur nid est localisé près des habitations.
Chez les guêpes, le type de nid varie selon les groupes auxquels les insectes appartiennent. On trouve au trois types de guêpiers : en forme de parasol, nid aérien et nid souterrain.
Les guêpes du genre Polistes fabriquent un nid en forme de parasol. Ce nid de petite taille et très résistant est suspendu à son point d’attache par un pédoncule. Il se compose d’un seul rayon horizontal et il est ouvert, c’est-à-dire dépourvu d’enveloppe. Sa taille dépasse rarement celle d’une main ouverte et il contient entre 15 et 200 individus.
Les gros nids aériens (de papier) des guêpes du genre Dolichovespula sont ceux que l’on aperçoit le plus souvent. Les insectes les construisent dans des endroits en partie protégés, le plus souvent dans un arbre ou un buisson, ou encore sous un porche ou une gouttière. Les gros nids atteignent souvent la taille d’un ballon de basket-ball et contiennent jusqu’à 5 000 ouvrières.
Les guêpes du genre Vespula construisent des nids souterrains. Elles s’établissent dans des cavités déjà existantes, comme des terriers abandonnés. Les guêpes agrandissent la cavité au besoin, en creusant le sol et en évacuant les cailloux. On
trouve parfois de petits amoncellements de pierres à l’entrée du guêpier. Certaines espèces peuvent aussi faire leur nid dans des lieux sombres des bâtiments, par exemple sous une galerie, dans une remise, dans un grenier, ou encore dans les
murs et les entretoits.
Chez les Dolichovespula et les Vespula, le nid prend de l’expansion au cours de l’été. Généralement, les guêpiers ont une seule entrée, ce qui facilite la défense du nid. La température et l’humidité à l’intérieur de l’abri sont aussi plus aisément contrôlées. Il arrive parfois que de gros nids souterrains aient deux entrées ou davantage. L’entrée unique des nids aériens est habituellement située sous le guêpier, un peu sur le côté.

Prévention

Si vous trouvez un nid en construction près des habitations,ne le touchez pas afin d’éviter de vous faire piquer. Confiez la tâche à un professionnel de la gestion parasitaire.
Parce que les guêpes sont attirées par la nourriture, évitez de laisser à l’air libre des aliments sucrés, des jus ou des canettes de boisson gazeuse et des viandes.
Évitez tout mouvement brusque lorsqu’une guêpe vole autour de vous. Laissez-la partir d’elle-même ou repoussez-la très délicatement.
Si vous dérangez un nid par inadvertance, éloignez-vous le plus vite possible.

Guêpes

La famille des Vespidés ou “Guêpes vraies” comprend des espèces solitaires (Masarinés et Euméninés) et des espèces sociales (Vespinés et Polistinés).
Toutes se reconnaissent à la profonde échancrure visible au bord interne de leurs yeux et, Masarinés exceptés, à leurs ailes antérieures pliées longitudinalement au repos (d’où leur nom germanique : Faltenwespen).

Les Guêpes mellifères
ou Masarides (Masarinés), appelées Pollen wasps par les Anglo-saxons, sont les seules guêpes à nourrir exclusivement leurs larves d’un mélange de pollen et de nectar, qu’elles transportent dans leur jabot buccal.
Elles creusent leur nid dans le sol ou façonnent sur des pierres des cellules cylindriques faites de terre et de petits cailloux. Les rares espèces européennes
vivent principalement en région méditerranéenne ; on les distingue aisément des autres Vespidés par leurs antennes en massue.

Les Eumènes
Les Eumènes ou Guêpes maçonnes (Euméninés) utilisent de la boue pour façonner leur nid.
Parmi elles, les Guêpes potières (Eumenes, Delta, etc.) ou Potter wasps fabriquent de minuscules poteries en terre qu’elles remplissent de chenilles paralysées avant
d’en fermer l’entrée. L’œuf est fixé au plafond de la cellule par un fil ;
après son éclosion, la larve demeure suspendue par son extrémité postérieure, dominant ainsi la masse des chenilles qu’elle dévore l’une après l’autre. Les
Odynères (Odynerus et genres voisins) aménagent leur nid en cloisonnant
leur galerie avec de la boue. Beaucoup creusent leur nid dans le sol ou dans des parois verticales argilo-sableuses. La galerie est parfois prolongé par une cheminée
de boue qui protège le nid de la pluie et de l’entrée des parasites ; lorsque le nid est achevé et approvisionné (avec des larves de charançons ou de chrysomèles en général), la cheminée est détruite et sa boue utilisée pour en clore l’entrée. D’autres Odynères s’installent dans les tiges creuses de végétaux, les nids d’Hyménoptères
abandonnés ou même les coquilles d’escargots.

Les Guêpes sociales
(Vespinés et les Polistinés) construisent des nids de carton ou de papier fait d’une pâte de fibres végétales triturée avec de la salive et déposée en bandes régulières.
La nature des matériaux végétaux utilisés (fibres de bois, écorces, tiges diverses) varie selon l’espèce considérée. Les guêpiers sont annuels ou pérennes, aériens ou cachés (dans un arbre creux ou un terrier de rongeur, par exemple) ; tous sont fait d’un ou plusieurs rayons de cellules ouvertes vers le bas et beaucoup sont entourés
d’une enveloppe de carton percée d’un orifice basal.
Les nids des Vespinés possèdent toujours une enveloppe faite d’un papier gris ou jaunâtre à rayures plus ou moins foncées selon le matériel végétal utilisé. Les rayons
sont reliés les uns aux autres par un pédoncule médian. Chez les Guêpes communes (Vespula), les nids souterrains sont les plus grands (8 à 10 rayons, 30 cm de diamètre) et peuvent renfermer plusieurs milliers d’individus.
Ceux des Frelons (Vespa) sont aériens ; ils peuvent atteindre 40 cm de diamètre et renfermer plusieurs centaines d’individus. Les Dolichovespula font leur nid à l’air
libre, sous les toits ou dans les greniers aérés par exemple. Toutes les espèces européennes forment des sociétés annuelles qui disparaissent à la fin de l’été. Le nid n’est pas réutilisé l’année suivante.

Les Polistes
ou Paper wasps (Polistinés) sont des guêpes plus sveltes que les guêpes communes. Les espèces du genre Polistes (le seul représenté en Europe) construisent toutes des
nids aériens formés d’un rayon de cellules dépourvu d’enveloppe protectrice.
Elles l’installent sous les toits, dans une cavité rocheuse ou même, en région chaude, sur la tige d’une plante ou sur une pierre.
Les alvéoles aux parois formées d’un fin réseau de fibres sont beaucoup moins fragiles que celles construites par les Vespinés. En région tropicale, les espèces de la
tribu des Epiponini (Chartergus, Epipona, Polybia…) ont la particularité d’enfermer leur nid dans une enveloppe externe faite d’un carton très dur qui peut se conserver pendant des siècles. L’architecture du nid assure une excellente protection contre les attaques des fourmis, exceptées les légionnaires.
Aussi, pour échapper à ces dernières, le nid est-il souvent installé très haut dans la canopée.

Pour en savoir plus

• Éd. du CIRAD, Bellmann H., 1999.
Guide des abeilles, bourdons, guêpes et fourmis d’Europe. Delachaux et Niestlé, Paris, 336 p.
• Wenzel J. W., 1998. A generic key to the nests of hornets, yellowjackets, and paper
wasps worldwide (Vespidae : Vespinae, Polistinae). American Museum Novitates, 3224 : 1-39.

Photo : Thomas Bresson Polistes gallicus Guêpe poliste.
Certains droits réservés

Destruction nid de Guepe dans l'orne et la Manche Contact

Agrée par le Ministère de l’Agriculture

Ministère de l’Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt

Chambre Syndicale Désinfection Désinsectisation Dératisation